le chèche velours et jersey

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui je vous propose un petit tuto très simple à réaliser en quelques heures à peine.

L’envie m’a pris cet été lorsqu’on était en vacances à Amsterdam et que les soirées étaient bien plus fraîches qu’ici, dans le Sud de la France. Nous sommes partis avec juste un sweat-shirt dans la valise, et je suis vite allée faire quelques boutiques pour m’acheter une veste mi- saison. Il me manquait toutefois un accessoire que j’ai cherché en vain dans les commerces du centre-ville : un foulard – ou une écharpe… et pourquoi pas un chèche ? Ça irait même plutôt bien avec l’esprit militaire de la veste…

Alors, j’ai attendu notre retour pour courir à mon magasin de tissu… qui était déjà passé à la collection automne-hiver !!!

Moi qui avait à l’esprit un tissu Liberty doublé d’une popeline unie… c’était raté ! Il y en avait encore quelques-uns, mais pas dans les bons coloris…

Et puis je suis tombé sur les nouveaux velours fleuris et je me suis dit pourquoi pas…

Vous l’aurez compris, le chèche que je vous propose aujourd’hui est plutôt réservé aux jours plus frais. Outre ce velours milleraies fleuri en coton, j’ai choisi de le doubler avec un jersey de coton bleu marine.

Mes choix de tissus m’ont imposé l’utilisation de la surjeteuse pour coudre mes tissus, mais si de votre côté, vous choisissez des tissus non extensibles comme des popelines ou des viscoses, l’assemblage peut se faire à la machine à coudre, et ce sera plus facile.

Liste du matériel nécessaire :

        Tissu 1 en 150 de large : 80cm

        Tissu 2 en 150 de large : 80cm

        Des fils dans les mêmes tons

        4m de dentelle, de pompons, de ruban frangé… ou ce qui vous plait et qui a un liseré qui se coud à la machine

 

Si vous avez un tissu type Liberty en 114 de large, vous pouvez soit prendre 1,5m de tissu qui sera coupé dans le droit fil, soit 90cm en coupant dans le biais (prévoyez quand même une marge de 10cm soit 1m à l’achat). Dans la 2ème solution, il faudra bien faire attention à ne pas trop étiré le tissu dans les premières étapes pour ne pas déformer le chèche.

Réalisation :

1 –Découpe des tissus

J’ai commencé par couper le tissu non-extensible qui me servira de modèle pour le second.

Pliez  le tissu en 2 dans sa largeur, vous obtenez un rectangle de 150 sur 40. Mettez quelques épingles pour éviter que les 2 épaisseurs ne bougent.

Marquez un repère au milieu des 150cm au niveau de la pliure.

Tracez une perpendiculaire passant par ce milieu de 35cm.  

Tracez les droites entre chaque lisière au niveau de la pliure et le repère à 35cm. Elles font approximativement 80cm (mon tissu est en 145). Vous avez un grand triangle isocèle.

Coupez ce triangle (les 2 épaisseurs de tissus). Vous obtenez un grand losange (ici toujours plié en 2).

Procédez de la même manière avec le 2ème tissu. Vous pouvez vous servir de votre 1ère  découpe pour aller plus vite.

Si vous utilisez du Jersey, attention de ne pas étirer le tissu, et vérifier qu’il n’est pas « roulotté »sur les lisières.

2 – Pose du liseré décoratifs

J’ai choisi une dentelle à pompons plats. J’aurais préféré des vrais pompons en relief, mais il n’y avait pas de couleur qui se mariait avec mes tissus. Mon liseré est donc blanc cassé, ce qui permet de faire un joli contraste avec les tissus plutôt foncés.

Sur le losange de velours (ou votre tissu de recto), épinglez et bâtissez le liseré sur l’endroit du tissu, pompons à l’intérieur. Le bâti est nécessaire pour savoir où piquer lorsque les 2 tissus seront superposés.

3 – Couture des 2 tissus

Superposez les 2 tissus endroit contre endroit. Epinglez-les.

Si comme moi, vous cousez à la surjeteuse, bâtissez les – si possible avec un fil d’une autre couleur que celle du bâti du liseré, pour ne pas les confondre.

Cousez les 2 épaisseurs sur le fil de bâti du liseré. A la surjeteuse, l’aiguille la plus à gauche doit suivre le bâti du liseré. Laissez une ouverture de 15cm environ pour retourner.

4 – Finitions

SI vous avez cousu à la machine, dégarnissez les angles.

Retournez le chèche sur l’endroit et repassez au fer.

Au niveau de l’ouverture, faire des rentrés au fer sur chaque tissu dans la continuité de votre couture. Maintenez avec quelques épingles.

Surpiquez le tour du chèche avec un point fantaisie de votre choix. Vous pouvez utiliser un fil contrasté pour un joli rendu. L’ouverture est ainsi refermée.

J’avais prévu initialement de rajouter des glands aux 4 extrémités du chèche. Ils sont réalisés avec du coton à broder.

Mais quand je les ai cousus, je me suis aperçu qu’ils étaient de trop… ou pas de la bonne couleur. Alors, je les ai retirés.

Vous pouvez essayer si vous voulez. Pour ceux qui ne savent pas fabriquer les glands, on en trouve assez facilement dans les magasins de loisirs créatifs, car ils sont très à la mode.

Voilà, votre chèche est fini. Le mien est tout chaud et s’accorde à la perfection à ma fameuse veste.

Rien ne vous empêche de personnaliser encore plus le vôtre en ajoutant – pourquoi pas – des broderies, des pompons… en l’allongeant pour qu’il pende un peu plus de chaque côté, en ne travaillant qu’un triangle au lieu du losange pour l’alléger…

Bref, plein de possibilité ici encore…

A vous de jouer…

 

 

Leave a Comment