Le calendrier de l’avent 2017

calendrier de l'avent - 15

Bonjour à toutes et à tous !

Ça y est, la dernière ligne droite avant Noël est en vue !!! Entre la réalisation de cadeaux pour tout le monde et les activités habituelles, le temps passe vite et on se rend compte à quel point on est à la bourre dans son programme…  J’ai toujours l’impression d’avoir le temps, jusqu’à ce que… ben… jusqu’à ce qu’il soit trop tard en fait…

Alors quoi de mieux qu’un calendrier de l’avent pour nous rappeler chaque jour qu’il nous reste encore un peu moins de temps ???

Non, sans blague. Chaque année, j’essaie d’en réaliser un avec les enfants. Cette année, seul mon fils était motivé pour m’aider, alors vue son peu de patience pour les loisirs créatifs, nous avons fait simple…

Regardez…

calendrier de l'avent - 16

calendrier de l'avent - 5

calendrier de l'avent - 2

Un porte-manteau, de la ficelle, des cardstocks, quelques chutes de jolis papiers et trois fois rien pour le réaliser. Avouez que le résultat est plutôt sympa…

Côté équipement, c’est vrai que tout peut se faire à la main. Un gabarit pour la boîte – à moins de les acheter déjà toutes faites – une bonne paire de ciseaux et … ça prend beaucoup de temps.

Personnellement, je suis équipée de matériel de scrapbooking. Perforatrices rondes, Big Shot, scotch de masquage, pistolet à colle… j’avoue que ça facilite et accélère le travail. Il faut quand même compter 2h pour la préparation des papiers et, suivant la colle utilisée, du temps de séchage avant de monter et remplir les boîtes.

Voici à titre indicatif la liste du matériel utilisé dans mon calendrier :

        Die-cut (=gabarit de coupe) de coupe « boîte » de chez Toga (à utiliser avec la Big Shot ou équivalent)

        Die-cut « rond dentelé » (à utiliser aussi avec la Big Shot)

        Cardstock couleur naturel, du blanc, du noir et du doré

        Des chutes de papier de scrapbooking

        2 perforatrices rond de 2,5cm et 1cm de diamètre

        De la colle type Bib

        Ciseaux, crayon, plioir, cutter de précision…

        Ficelle pas trop grosse type cordeau coton ou équivalent

        Un porte-manteau assez joli (trouvé chez Ikea)

        Un pistolet à colle

        Des autocollants chiffres de 1 à 24 ou équivalents (ici chiffres en bois trouvés chez Cultura)

        1 ou 2 scotchs de masquage assortis au papier

 

Pour la réalisation, le mieux est encore de préparer toutes les découpes à l’avance. Mon fils s’est chargé de perforer 48 ronds blancs de 2,5cm et 48 ronds noirs de 1cm pour les yeux.

La Big-Shot s’est chargée (pas toute seule malheureusement) des 24 découpes « rond dentelé », et des 24 boîtes à monter. Le papier que j’ai choisi est assez épais et il a fallu que je finisse les découpes des boîtes au cutter de précision et que je repasse les plis au plioir. C’est sans doute là que j’ai perdu beaucoup de temps. Pour plus de facilité, il vaut mieux choisir un papier moins épais type Canson.

Pour ma part, je me suis chargée toute seule de créer un gabarit pour le haut de la tête du hibou et pour son ventre. Il suffit d’utiliser le tracé de l’une des boîtes pour les créer. J’ai ensuite coupé 24 haut de tête dans le même papier que la boîte (on peut aussi en changer, mais mieux vaut utiliser un papier uni pour que ce soit plus joli), et 24 « ventres » dans mes différentes chutes de papier.

Une fois que l’on a tous ces petits tas, il n’y a plus qu’à coller. Il vaut mieux coller sur les boîtes à plat que lorsqu’elles sont montées.

 J’ai armé mon fils d’un pinceau à colle… heureusement que la Bib devient transparente au séchage… Il s’est principalement occupé des yeux  – ça se voit d’ailleurs, certains hiboux ont des regards intéressants – et des étiquettes avec les chiffres. Je me suis occupée des ventres et têtes.

calendrier de l'avent - 8

Une fois tout collé, nous avons laissé sécher toute la nuit.

Le courage de mon fils s’est arrêté là. C’est donc toute seule que j’ai monté les boîtes le lendemain. J’ai essayé avec de la Bib au départ, mais le j’ai eu peur que le temps de séchage soit trop long, que ça déborde et colle les parois de la boîte entre elles et en plus, il aurait fallu maintenir avec des pinces à linge. Bref, j’ai opté pour un collage au pistolet à colle plus rapide.

J’ai ensuite effectué un trou sur les 2 rabats du haut des boîtes et passé un morceau de corde d’environ 40cm, en nouant l’extrémité. Une fois la boîte fermée, le nœud se retrouve à l’intérieur. Les rabats du bas de la boîte sont maintenus eux par un bout de scotch de masquage après qu’on ait rempli la boîte avec ce qu’on veut…

calendrier de l'avent - 9

calendrier de l'avent - 3

calendrier de l'avent - 10

Les 24 boîtes sont ensuite attachées à différentes hauteurs sur le porte-manteau. Un simple double nœud pour les accrocher suffit, d’autant que j’ai enroulé les longueurs restantes autour de la barre inférieure du porte-manteau. Les extrémités des cordes sont fixées sur l’envers par un point de pistolet à colle.

calendrier de l'avent - 17

calendrier de l'avent - 12

Et voilà… Il n’y a plus qu’à accrocher le porte-manteau et votre calendrier de l’avent est prêt !!!

Allez, encore quelques photos pour finir…

 

 

calendrier de l'avent - 18

 calendrier de l'avent - 1

calendrier de l'avent - 4

calendrier de l'avent - 13

calendrier de l'avent - 14

calendrier de l'avent - 6

calendrier de l'avent - 7

Je ne sais pas si vous, vous aimez, mais mon fils l’adore et est très fier de sa participation. Il est également très content de récupérer les chocolats tous les jours…

 

Leave a Comment